A propos

Portrait Alexandra Attalauziti

Là où tout a commencé

J’ai toujours été très attirée par le milieu du sport et le secteur de la santé. Je me suis finalement orientée vers les professions des soignants, en commençant par une école d’infirmière. Puis j’ai changé d’orientation en intégrant une formation d’assistante en stomatologie.

Mais les différentes expériences que j’ai connues au sein de cabinets restaient trop éloignée de l’idée que je me faisais de l’accompagnement des patients. J’ai donc intégré des modules de perfectionnement avec les professionnels soignants : phytothérapie, nutrition, micro-nutrition. Puis, toujours en parallèle de mon exercice au sein du cabinet, j’ai rejoint une école d’ostéopathie fluidique.

Je me suis réellement passionnée pour les domaines de la naturopathie et de l’ostéopathie et j’ai continué à me former pour me spécialiser.

C’est en 2010 que j’ai créé ADNR Formations afin de partager et transmettre les compétences acquises tout au long de mes formations et de mes expériences.

J’ai commencé par de petits modules, puis j’ai été rejointe par des médecins naturopathes et d’autres experts pour développer notre organisme de formation.

Nous avons ainsi enrichi nos formations, avec des cours en e-learning et en présentiel, tous dispensés par des professionnels.

Nous faisons en sorte qu’ADNR soit en constante évolution afin de proposer des formations et des accompagnements de qualité.

Pour une reconnaissance des métiers de la naturopathie

En 2016, j’ai pris conscience qu’il manquait une organisation capable de rassembler les professionnels de la naturopathie. J’ai donc décidé de créer le Syndicat des Professionnels de la Naturopathie. Actuellement c’est le seul organisme représentatif reconnu par les pouvoirs publics en France, qui rassemble non seulement ces professionnels, mais également les écoles.

L’objectif et les enjeux sont majeurs, puisque que le Syndicat des Professionnel de la Naturopathie représente les naturopathes adhérents, et il ambitionne une reconnaissance totale du métier de naturopathe auprès des instances et du grand public.

Nous faisons également de nombreuses interventions au niveau législatif, pour être encore et toujours plus irréprochable, et faciliter l’installation des nouveaux professionnels.

Aujourd’hui, le Syndicat des Professionnel de la Naturopathie compte plus de 2500 adhérents.

Et je ne me suis pas arrêtée là ! J’ai souhaité prolonger cette dynamique en organisant des congrès, où tous les professionnels ainsi que nos partenaires pourraient se rencontrer et échanger. Mon but est de fédérer les différentes structures d’accompagnement. Le Syndicat des Professionnel de la Naturopathie travaille ainsi en collaboration avec notamment le syndicat des ostéopathes, le syndicat des kinésiologues, la chambre syndicale de sophrologie

Je souhaite que les avancées des uns puissent bénéficier aux autres.

A travers la création de ce syndicat, l’innovation, l’éthique et le partage sont au cœur de mes préoccupations.

J’œuvre d’autre part pour informer le grand public à propos de la naturopathie et rassurer les usagers dans une démarche éthique. Il est important de sensibiliser le grand public aux bienfaits quotidiens de la naturopathie, et de donner au consommateur les clés d’une sélection rigoureuse et efficace des professionnels qualifiés pour un accompagnement de qualité. Nous défendons également le consommateur contre tout adhérant n’ayant pas suivi notre code de déontologie.

La branche « Métiers du bien-être » de la Chambre Nationale des Professions Libérales

La CNPL a créé une branche « Métiers du bien-être », pour laquelle j’ai été élue présidente. Il m’a paru évident de m’impliquer et de coopérer avec la CNPL puisque les naturopathes et professionnels du bien-être sont généralement des professions libérales. C’est notamment par ce biais que nous avons pu être en relation avec d’autres syndicats professionnels. 

J’ai réellement été ravie par cette nouvelle mission et motivée à l’idée d’unifier et d’organiser toujours plus ces différents métiers.

Via la CNPL je suis également devenue administrateur à l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) et Conseiller National au Conseiller National Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants (CPSTI)

Mission, Vision, Valeurs

Et tout ce en quoi je crois

Ma mission

Au travers de mes différentes implications, je veux non seulement partager mes connaissances mais également faire de la naturopathie un métier reconnu :

  • J’œuvre pour la réussite de tous nos apprenants, que ce soit lors de leur formation, mais aussi une fois qu’ils sont installés ;
  • Je travaille pour que les métiers du bien-être et de la naturopathie soient reconnus auprès des instances publiques et du grand public.
Ma vision

Je souhaite être l’un des acteurs majeurs de l’évolution des métiers naturopathiques en France.

Mes valeurs

Ma philosophie pourrait se résumer à ces mots : partage, dynamisme, écoute et innovation.

Tout ce que j’entreprends, je le fais avec passion. J’ai à cœur de donner du sens à tous mes projets, de les mener à bien avec bienveillance et pertinence.